Quelles sont les étapes à suivre pour investir dans le vin ?

etapes pour investir dans le vin

Un investissement dans le vin peut jouer un rôle important dans la diversification du patrimoine. Cependant, investir dans le vin ressemble un peu à la Bourse. A la différence d’un actionnaire, l’investisseur viticole doit choisir les meilleures bouteilles pour les revendre à travers des estimations gratuites. Tout comme les actions, vous pouvez trouvez des indices et cotes de vin pour suivre le marché de près et examiné l’activité aux enchères.

Comment se lancer ?

Le vin est considéré en France comme étant un produit de luxe de la gastronomie française, un marché qui attire plus en plus d’investisseurs qu’ils soient des amateurs ou confirmés pour intégrer la bonne réputation des crus et profiter de nombreuses possibilités d’investissement à savoir les vins étrangers, biologiques…etc. De plus, le vin est un placement sûr, loin de l’instabilité des marchés qui règne sur d’autre secteur comme celui de l’immobilier, avec comme cerise sur le gâteau une très faible fiscalité.

Tout de même, il est important de souligner qu’investir dans vin n’est pas simplement un placement financier qui se bonifie au fil du temps, puisque ce dernier rejoint les investissements de plaisir, telle que la collection des pièces artistiques ou les voitures de collections.

Pour cela, l’investisseur doit préparer une cave, en assurant la diversification du patrimoine toute en adhérant à l’art de conserver le vin. Si la première idée qui passe par la tête est de générer une plus-value rapidement, il est donc pas la peine de se lancer, pour éviter le risque d’être désabusé.

Pour la question d’approvisionnement, il faut opter pour les primeurs afin d’avoir les meilleures affaires du marché. Pour cela, il est possible de viser une récolte en phase de vinification et fixer une date de livraison en fonction de cela. Autrement, vous pouvez vous approvisionner directement chez le producteur ou le caviste, mais cela dépend de votre emplacement. Une autre option se profile grâce à la vente aux enchères qui peuvent proposer des prix moins chers de jusqu’à 50% que les prix classiques. Par contre, il est à éviter de choisir l’option des particuliers à cause du manque des garanties vis-à-vis des conditions de stockage des bouteilles et la contrefaçons.

La cave à vin est une autre question importante puisqu’il s’agit du lieu de stockage des bouteilles, cette dernière doit être intacte, sinon vous risquer de voir votre vin s’oxyder et vous subissez de grande perte. Il est essentiel de choisir un local qui regroupe toutes les mesures de bonne conservation, surtout le taux d’humidité, aussi prévoir une température faiblement variée.

Que choisir comme vin pour investir ?

Pour constituer une cave le premier choix à faire, ne nécessite pas une présentation, quand nous parlons des classiques, la Bourgogne est un incontournable. Que ça soit le rouge ou le blanc, ce vin doit faire la moitié de votre cave. En deuxième position, nous pouvons ajouter les crus de Bordeaux qui ont une grande réputation dans l’investissement viticole, qui peut être à la fois sécurisé tout en garantissant une amélioration de sa valeur pour le long terme. Le troisième du podium est réservé à la vallée du Rhône qui malgré la grandeur de Bordeaux et la Bourgogne, réjouit d’une croissance importante, avec des cotes et des prix étonnants.

En deuxième lieu, nous pouvons aussi citer les vins du Sud qui ont vu enfin, les investisseurs œnologues leur tendre la main, à titre d’exemple ceux de : Languedoc, Roussillon, Provence…etc.

Pour diversifier les actifs, vous pouvez aussi vous tourner vers les vins étrangers qui représentent à eux seuls un investissements d’une valeur remarquable. Même si on peut remarquer que les vins étrangers se font rares dans le marché, ils arrivent lentement quand même à se faire une place. Dans ce sujet, les pays majeurs sont le Portugal, l’Espagne et l’Italie, avec ceux-là nous pouvons ajouter des pays comme l’Allemagne, l’Australie ou un peu moins l’Amérique.

Pour finir et afin de rejoindre les tendances actuelles, il est essentiel de ne pas négliger les vins biologiques. Dans la matière, le choix est étendu sur le vin nature, biologique voire biodynamique. Ces vins à vocation eco-conscious réjouissent d’une réussite depuis déjà pas mal d’années, en raison de leur contenance peu nocifs pour l’environnement et leurs bienfaits pour la santé.

Egalement à découvrir sur le site